Guillaume Dettmar, violon

Remarqué lors d’une audition par le célèbre violoniste Zino Francescatti, c’est à l’âge de 11 ans, sous la baguette d’Alfred Loewenguth qu'il fera son premier concert en soliste dans un concerto de Vivaldi.

Après des études au CNR de Boulogne-Billancourt et au CNR de Saint Maur des Fossés où il obtient un premier prix de violon et de musique de chambre, Guillaume poursuit ses études au CNSM de Lyon en cycle de perfectionnement dans la classe du quatuor Ravel.

Depuis plus de 25 ans, Guillaume se produit à l’occasion de nombreux concerts classiques en musique de chambre et en orchestre, souvent en tant que violon solo, avec notamment l’Ensemble Arsis, les Solistes de Chambord, l’Orchestre Symphonique Européen, l’Académie Symphonique de Paris, l’Orchestre Lamoureux, l’Opéra de Massy, l’Orchestre de la Maîtrise des Hauts de Seine, de l’Orchestre de Chambre d’Europe, l'Orchestre Symphonique de Tours et violon solo depuis janvier 2000 de l'orchestre symphonique d’Orléans...

Guillaume enseigne également le violon depuis 15 ans , spécialiste de musiques traditionnelles mais aussi d'improvisation, il anime régulièrement des master-classes et résidences autour de ces thèmes.

Depuis quelques années, Guillaume anime des ateliers de musiques traditionnelles au Conservatoire d'Orléans.

En 2013, il se produit en soliste, sous la baguette de Jean-Jacques Kantorow.

Grâce à la magie des rencontres, Guillaume aura l'occasion de se produire avec différents chanteurs marocains et libanais (Thalal, Marcel Khalifé…)à la Cigale, au Divan du Monde, à l’Unesco, à l'institut du monde arabe et lors de tournées au Moyen-Orient.

Guillaume a été aussi le violoniste du groupe Adama (musique juive) avec qui il se produit au Casino de Paris et lors de tournées en France et à l'étranger.

Il participera à l’enregistrement de plusieurs albums d’artistes des mondes du Jazz et de la variété et sera l’invité de nombreux festivals en France et à l’étranger.

En 2000, Guillaume crée l’Ensemble Manguina, ensemble de musique traditionnelle d’Europe de l’Est et arabo-andalouse, avec qui il se produit dans de nombreux festivals en France et à l'étranger.

Il enregistre en 2005 le CD "Ot Azoï" dans lequel il chante dans plusieurs langues, Yiddish, judéo-espagnol, judéo-arabe et hébreu.

En 2012, Guillaume crée le "Paris Klezmer Band" et produit un premier album de chansons yiddish inédites et de compositions aux couleurs de l'Europe de l'est. Il obtient pour se projet une aide à l'écriture de la Sacem.

En 2015, il crée l'ensemble United Colors of Méditerranée (oriental jazz project), un projet pour la paix dans le monde, pour lequel il écrit la musique.